ACTUALITES

Retrait frauduleux de 1,5 milliard : 17 mandats de dépôts requis

Rebondissements dans le scandale qui secoue les banques UBA (United Bank for Africa) et BIS (Banque Islamique du Sénégal.) Libération dans sa parution du jour informe que le Parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, blanchiment et maintien frauduleux dans un système informatique. Ce, suite à une tentative de blanchiment d’argent de 7,5 milliards Fcfa, avec, à la clé un vol de 1,700 milliard, pour laquelle un chef d’agence de la BIS (Babacar Ndiaye) et trois d’UBA (Algassaoum Ndiaye, Amadou Moctar Fall et Ababacar Thiam) sont impliqués moyennant une commission. Les autres mis en cause sont Taboulé Sylla, Pdg du groupe immobilier Nabi, et des hommes d’affaires (Meissa Sène, Oumar Niane Diop, Zézé Flubert Koné alias Ange Issac, Abdoul Aziz Gningue, Mamadou Bassirou Diallo, Lamine Camara et Aliou Barry. Six autres personnes sont sous le coup d’un mandat d’arrêt. Les mis en cause seront édifiés, aujourd’hui, sur leur sort. Pour rappel, cette affaire est partie de Versus Bank, établie en Côte d’Ivoire, qui a été victime de piratage informatique. Une enquête ouverte à Dakar permet de découvrir, via un faux projet immobilier à Bambilor, une tentative de blanchiment de 7,5 milliards.

Articles similaires

Écrire un commentaire

Fermer