ACTUALITESPOLITIQUE

Programme électoral : Ce qu’Idrissa Seck compte faire une fois porté à la tête du pays

Dans son programme fondamental décliné par le biais de son porte-parole , Abdourahmane Diouf, Idrissa Seck le leader de Rewmi prend date pour signifier à ses compatriotes ce qu’il compte faire du sénégal une fois élu au soir du 24 février 2019.

Idrissa Seck prend rendez-vous avec l’histoire. Le leader du parti Rewmi a annoncé de fortes promesses qu’il déclare tenir s’il est  élu président de la République. Dans la vision programmatique que son porte-parole, Abdourahmane Diouf, a présentée à la presse, Idy s’engage à réformer la Justice. Pour y arriver, l’ancien Premier ministre, promet, s’il est élu, de ne pas présider le Conseil supérieur de la magistrature. Il s’agit pour lui de permettre à la Justice de « prévenir et de protéger les citoyens dans l’impartialité ».
Les innovations de Rewmi concernent aussi le mode d’élection. Avec Idrissa Seck comme président de la République, le parrainage, comme source de blocage des candidats à la présidentielle, sera éliminé. Et le bulletin unique sera instauré.
À l’Assemblée nationale, Idy promet aussi d’apporter des changements sur le mode de désignation des députés. À ce titre, il propose le scrutin majoritaire à deux tours. De même que les maires dont il propose l’élection  au suffrage universel direct.

Articles similaires

Écrire un commentaire

Fermer